Sainte-Honorine-du-Fay

Histoire de la commune

mardi 13 janvier 2009

Réalisés à partir de documents d’archives et de nombreux témoignages d’anciens, deux ouvrages racontent l’histoire de Sainte-Honorine-du-Fay :

  • Ne pas perdre la Mémoire, G. Thepaut (année de publication 1996)

Ne pas perdre la mémoire

  • Garder la Mémoire, G. Thepaut (année de publication 2006)

Garder la mémoire

Ces deux livres, complémentaires et abondamment illustrés, permettent :

1. de mieux connaître :

  • Ste-Honorine-du-Fay dans l’histoire
  • Les grandes familles (Revel de Bretteville, Le Harivel)
  • Les faïacains durant la guerre, l’Exode, les moyens de communication
  • L’histoire de la dentelle et celle de la météorologie dans notre commune
  • L’école depuis ses origines
  • La vie associative
  • Des personnes qui se sont particulièrement illustrées durant leur vie

2. de découvrir des images anciennes ou insolites de la commune

Voici ci-dessous des aperçus illustrés de ces deux ouvrages

  • Ste-Honorine-du-Fay dans l’histoire

Extrait de la première carte du Royaume de France réalisée par CASSINI de THURY entre 1750 et 1789, à la demande de Louis xv. On peut remarquer l’orthographe de l’époque des hameaux de Coterus, le Menil, le Val Joye,le Home mais aussi et surtout la grande région boisée entre Ste Honorine et Evrecy. On comprend mieux la dénomination de la rue du Bosq de Fay toute proche ( le bois de hêtres).

Le bourg de notre commune en 1983. Au premier plan : le cimetière n’a pas encore été agrandi ni son contournement par la rue du Tour de Ville. En haut à droite : le terrain jouxtant la mairie est encore à l’état d’herbage avant la construction du groupe scolaire (1989) et l’aménagement du terrain des sports (1992).

  • Les grandes familles (Revel de Bretteville, Le Harivel)

Les origines de la famille REVEL de BRETTEVILLE remontent à 1530, durant la Guerre de Cent Ans. Le membre le plus connu de cette famille noble fut le Général Georges REVEL de BRETTEVILLE (1832-1913) qui participa à la Guerre de 1870. Il fut maire de Sainte Honorine du Fay de 1900 jusqu’à sa mort en 1913.

  • Les faïacains durant la guerre
    • Première guerre mondiale

Prisonniers allemands de la Guerre 1914-1918, sous la garde de soldats français, quittant le lieu de travail à Maizet (entretien de la voie ferrée Caen-Flers) pour leur cantonnement à Flagy

    • Deuxième guerre mondial

Raymond GODEFROY et « Urbain », un artificier, posent devant les restes d’un véhicule blindé anglais. Quelques jours plus tard, Urbain allait être tué, ainsi que deux prisonniers allemands dans le dépôt de munitions du Bosq de Fay en manipulant des engins explosifs.

  • L’histoire de la dentelle et celle de la météorologie dans notre commune

Une école de la Dentelle existait déjà en 1850. Cet enseignement est à nouveau dispensé dans un local de la mairie depuis quelques années. Ci-dessus : le blason de Ste Honorine réalisé par les élèves de l’école de dentelle.

Ci-dessus la liste des stations météorologiques françaises parmi lesquelles celle de Sainte Honorine du Fay qui fut créée par le curé de la paroisse, l’abbé LE BRETON, le 1er mai 1873 : la première station dans le Calvados !

  • L’école depuis ses origines

Classe du C.M.1 et C.M.2 il y a 25 ans

  • La vie associative

L’équipe des jeunes du club de football de Sainte Honorine il y a plus de 25 ans en 1983

Photo prise ce jour de juin 1987 où toutes les associations de la commune se sont réunies dans la salle des fêtes pour déguster soixante-deux livarots gagnés au jeu « Faites le poids » de Radio Normandie Caen.

  • Des personnes qui se sont particulièrement illustrées durant leur vie

Gabriel BISSON que l’on aurait pu appeler « Monsieur Ste Honorine » pour toutes ses activités dans le domaine communal, paroissial, associatif, social…

  • Images de la commune :

Poème gravé dans la pierre concernant, selon la légende, les amours contrariées d’un fils de châtelain avec une fille de meunier en 1764.

Le château de Bretteville en 1906.

Où se procurer les ouvrages ?

On peut se procurer les ouvrages à la Mairie, au bureau de poste, à la boucherie, à la pharmacie de Ste-Honorine-du-Fay et au magasin Ecomarché d’Evrecy ... On peut aussi le trouver directement chez l’auteur : Monsieur Gabriel Thepaut, 1 chemin des écoliers Ste-honorine-du-Fay.


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 398157

Site réalisé avec SPIP 1.9.2f [14430] + ALTERNATIVES

RSS RSSDécouvrir la commune ...